Pierre Athanase Marie Plantard







Pierre
Profil Plantard

de

PrioryOfSion
Site Internet

  • Nom:
    Pierre Athanase Marie Plantard

  • Date de naissance:
    18 mars 1920 (Paris)

  • Parents:
    Pierre Plantard (majordome) et Amlie Marie Raulo (occasionnellement
    a travaillé comme cuisinier pour des familles riches).

  • Éducation:
    A quitté l’école en 1937 pour ne pas avoir atteint un niveau d’éducation supérieur à la moyenne.

  • Adresses entre 1937-1943:
    22 Place Malesherbes (Paris 17); 10 Rue Lebouteux (Paris 17).

  • Premier travail:
    Sexton pour l’église Saint-Louis d’Antin, Paris.

Intérêts entre 1937-1943


Activement antisémite et anti-maçonnique sous forme de création de deux
associations fantômes: Rénovation Nationale Française et Alpha
Galates; admirateur du maréchal Ptain à qui il a écrit une lettre
le 16 décembre 1940, avertissement d’un complot juif maçonnique
résultant en diverses enquêtes menées sur lui par les deux
les autorités françaises et allemandes culminant en son être
condamné à quatre mois de prison à Fresnes pour la mise en place de l’Alpha
Galates sans avoir été autorisé à le faire par le
les autorités.

Édité un journal appelé Vaincre sous le pseudonyme de
« Pierre de France » entre 1942-1943, qui comprenait des articles
aurait été écrit par diverses personnes Le Comte Moncharville, Robert
Amadou, Dr Camille Savoire, etc. alors qu’en fait Pierre Plantard
écrit uniquement ces derniers. Citant un rapport fait par les Français
Autorités en date du 9 mai 1941 et détenues au Bureau des associations
à la préfecture de police de Paris:

« Plantard, qui se vante d’avoir
liens avec de nombreux politiciens, semble être l’un de ces idiots,
jeunes hommes prétentieux qui dirigent des groupes plus ou moins fictifs dans un
effort pour paraître important et qui profitent du présent
tendance à s’intéresser davantage aux jeunes afin de
attirer l’attention du gouvernement « (dossier Ga P7).

Intérêts 1956

Après avoir déménagé de Paris dans la ville d’Annemasse au sud
Formation de la Haute Savoie en France Plantard, avec Andr Bonhomme
une petite association appelée le Prieur de Sion le 7 mai 1956 (son
Documents d’enregistrement existant à la sous-préfecture de Saint
Julien-en-Genevois, et il a été nommé d’après une petite colline à l’extérieur
Annemasse nommé Mont Sion) consacré à la Défense et à la Liberté de
Logement à prix modique et agissant en tant que groupe de soutien pour l’opposition
candidat aux élections du conseil local du Prieur de Sion
activement critiqué et attaqué les promoteurs immobiliers d’Annemasse
dans son journal, Circuit; son siège social était basé à Plantards
maison dans la rue de Sous-Cassan.

Un rapport du 4 mai 1954 sur
Pierre Plantard révèle qu’il avait déménagé à Annemasse en 1951 et
était « mariée et avait une fille âgée d’environ trois ans ». Le Prieur de
Sion a pris fin quelque temps après octobre 1956, à la suite de Plantards
condamnation pour dtournement de mineurs (aurait purgé une peine de 12
mois de prison entre 1956-1957).



Intérêts 1958-1960

La Ve République française a été formée en 1958 avec le général de Gaulle
étant son président Plantard a formé un « Comité de Sécurité Publique »
pendant cette période qui a été rapporté dans trois articles en date du 6
8-9 juillet et 29 juillet dans le journal Le Monde.

Plantard
suivi par l’édition d’une deuxième série de la revue Circuit,
sous-titré Le périodique culturel de la Fédération des Forces françaises
il pourrait être décrit comme un journal renaît vichyite contenant
des articles de nature métaphysique ressemblant à ceux qui ont été écrits
par les ésotériques de droite à la fin des années 1800. Plantard a annoncé
ses capacités psychiques dans le circuit numéro 9 (1960).



Intérêts: 1960-1985

Relancé le Prieur de Sion et lui a donné un pedigree fictif
(créé par Godfrey de Bouillon pendant les croisades); Plantard d’abord
développé un intérêt pour l’histoire de Gisors telle que donnée par Roger
Lhomoy, avant d’évoluer dans l’histoire de Rennes-le-Chteau en
donné initialement par Noel Corbu, avec qui il a rencontré et a été grandement
impressionné par. En 1964, Plantard a créé la nouvelle revendication sur lui-même
qu’il descendait directement du roi mérovingien Dagobert II
et le but central d’être de cette version du Prieur de
Sion était cette affirmation même (Plantard était vraiment descendu d’un 16e
paysan du siècle qui cueillait des noix).

Plantard a également fait connaissance
avec Philippe de Chrisey et Grard de Sde pendant cette période de
fois ce dernier étant un auteur qui a réussi à
transformer les créations / allégations des Plantards en livres publiés
Plantard avait précédemment échoué à obtenir l’un de ses propres manuscrits
publié, dont un sur Rennes-le-Chteau ce dernier
manuscrit est devenu le livre LOr de Rennes qui a été réécrit par
Grard de Sde et publié en 1967.

Avec l’aide de Philippe de Chrisey, Plantard a commencé à créer de fausses histoires sur le prêtre
Brenger Saunire à Rennes-le-Chteau et notamment la création
de faux éléments de preuve comme des « parchemins », des « pierres tombales » et
« généalogies » (cliquez sur l’image ci-dessous) les « parchemins »
notamment ont été créés par Philippe de Chrisey et le livre
contrat avec LOr de Rennes révèle qu’il avait droit à une part des
comptabilise les bénéfices pour la production des « parchemins ».


Une scission entre les
trois se sont produits en 1967 lorsque Grard de Sde a refusé de diviser le livre
royalties et Plantard et de Chrisey ont déclaré les « parchemins » à
être des contrefaçons (l’attraction principale et le principal argument de vente des livres).

La période entre 1967-1985 a représenté une période de production de
plus de fausses allégations et de plus en plus de contrefaçons, y compris un
Liste des Grands Maîtres qui s’inspire clairement de la liste AMORC des
des personnages célèbres qui comprenaient les noms de Léonard de Vinci, Robert
Fludd, Botticelli, Valentin Andreae, etc.

Activités Plantards du
ce point était clairement risible, mais il a réussi à s’en tirer avec
tout simplement parce que les gens ont choisi de croire ses histoires jusqu’à ce qu’un
conflit avec l’auteur et chercheur Jean-Luc Chaumeil (qui
découvert des détails sur Plantards et commencé à les publier)
contraint Plantard à démissionner en « démissionnant » du Prieur de
Sion le 10 juillet 1984 bien que le dernier document du Prieuré
représentant cette version du Prieur de Sion a été déposé au
la Bibliothque Nationale le 1er octobre 1985.

Une scission s’est également développée
entre Pierre Plantard et Philippe de Chrisey lorsque ce dernier
a commencé à collaborer avec Paul Rouelle (impliquant un personnage nommé
le marquis de B. qui n’a jamais existé).



Intérêts 1989-1993

Le Musée Saunire a été ouvert à Rennes-le-Chteau en 1989 et
cela, semble-t-il, a inspiré Plantard à faire un échec
retour (les Français n’en ont pas tenu compte) un troisième
version du Prieur de Sion a été lancée avec une série de
le journal Vaincre donnant un faux pedigree différent et
différentes Grand Masters List et alléguant que la version précédente
était tout un faux produit par Philippe Toscan du Plantier sous la
influence du LSD, il n’y avait aucun lien avec les Templiers ou avec
Godfrey de Bouillon le Prieur de Sion a été fondé en 1681 à
Rennes-le-Chteau par le grand-père de Marie de Negri dAbles et
des archives secrètes ont également été découvertes à Barcelone en Espagne.

Plantard descendait encore de Dagobert II, mais indirectement: le
le vrai descendant direct était Otto Von Habsburg! La liste révisée des
Les Grands Maîtres contenaient le nom de Roger Patrice Pelat dont le nom
était liée à un scandale financier qui faisait l’objet d’une enquête par
Le juge Thierry Jean-Pierre le juge a interrogé Plantard qui
sous serment a admis que tout était inventé. Plantard était
laisser filer avec un avertissement sévère et ne plus jamais relancé son Prieur de
Activités de Sion, vivre le reste de sa vie dans l’isolement dans
diverses adresses à Perpignan, Paris et Barcelone. Il est décédé le 3
Février 2000 à Paris et sa dépouille a été incinérée.



Accusation criminelle

  • Quatre mois à la prison de Fresnes dans les années 40.

  • Six mois entre 1953-1954 pour abus de confiance en relation avec
    infractions contre les biens.

  • 12 mois entre 1956-1957 pour le dtournement de mineurs.


Retour au sommaire




Condamnations pénales de Pierre Plantards

de

PrioryOfSion
Site Internet

Une chronologie


Il est bien connu que Pierre Plantard a passé du temps en prison pendant
les années 1940 et les années 1950 la preuve de cela peut être trouvée dans le
Préfectures de police à Paris et Saint Julien-en-Genevois (où
le prieuré de Sion a été créé à l’origine en 1956).

Récente écrite
des enquêtes auprès des deux préfectures de police ont confirmé que Plantard a passé du temps en prison dans les années 40 et 50, mais
la nature de la loi vie privée française interdit les détails précis
de ses convictions de devenir officiellement public similaire
des restrictions juridiques prohibitives existent dans d’autres pays comme
Suisse et Allemagne.

En France, les condamnations pénales deviennent
amnistié et donc donc toute publicité de toute personne des crimes passés
y constitue automatiquement une diffamation, c’est pourquoi le français
les auteurs ne peuvent se référer ni aux condamnations pénales de Plantards
leurs publications respectives ou sur des interviews télévisées filmées.

Dans des pays comme l’Angleterre, les références sont simples
à toute personne des condamnations pénales peuvent être rendues publiques
publications ou documentaires télévisés filmés) sans aucune
les restrictions légales et les informations sont facilement accessibles
Archives nationales à Kew, Surrey.

Les dossiers judiciaires de Pierre Plantards sont conservés au Tribunal de
Grandiose
Instance de Thonon-les-Bains
mais ne peut pas être ouvert sans casser
la loi vie privée française.

Voici une chronologie, avec références, du criminel Pierre Plantards
condamnations:

Années 1940
Rapport de police du 13 février 1945 dans la préfecture de Paris
La police (qui fait partie du dossier Ga P7) déclare que Pierre Plantard a servi 4
mois à la prison de Fresnes pour avoir créé une association (les Alpha Galates) sans autorisation de la part des autorités allemandes
les autorités. Des organisations nationalistes pro-françaises comme
Les Alpha Galates (bien que fantômes seulement) ont été considérés comme
très impopulaire par les occupants allemands de la France, qui jugeaient leur
pedigree pour être aryen dans la nature et virulemment opposé au gaulois
Tradition française, que Plantard a promu pendant l’occupation.

Décembre 1953 mai 1954
Pierre Plantard en prison (voir entrée pour 1956).

1954
Rapport de police de la préfecture de police de Paris du 4 mai 1954
(partie du dossier Ga P7) indique que Pierre Plantard avait « demandé au
délivrance d’un « certificat de séquestration » « Plantard avait été
condamné en décembre 1953 à six mois de prison et à la suite
sa libération semble espérer utiliser des preuves de son emprisonnement par
les Allemands dans le cadre d’une référence de caractère. Le rapport de police
datée du 4 mai 1954 contient le témoignage de la mère de Plantards concernant
à l’emprisonnement des Plantards à la prison de Fresnes par les Allemands.

Juin 1956
Lettre du 8 juin 1956 du maire d’Annemasse au sous-ministre
Le préfet de St Julien-en-Genevois a révélé que Pierre
Plantard avait violé des articles du Code pénal français relatifs à
crimes et délits contre les biens et a été condamné à six mois
emprisonnement par le tribunal de St Julien-en-Genevois en décembre
1953.

Le prieuré de Sion a été créé en mai 1956 et fut
initialement dédié à la défense du Logement Low Cost, également
soutenir le candidat de l’opposition au conseil local d’Annemasse
élections le Prieuré de Sion a également attaqué la propriété Annemasse
développeurs dans les pages de sa revue Circuit. La lettre du 8
Juin 1956 par le maire d’Annemasse faisait partie d’une enquête
au Prieuré de Sion dirigé par le Conseil local d’Annemasse et
la sous-préfecture de St Julien-en-Genevois en Pierre Plantard et
les trois premiers numéros de Circuit après la formation du
Prieuré de Sion en mai 1956.

Trois lettres récentes datées des 22 mars 2004, 20 avril 2004 et 10 mai
2004 de Monsieur Serge Champanhet, Secrétaire Général de la
Sous-Préfecture de St Julien-en-Genevois (4 Avenue de Geneve, 74164
Saint Julien-en-Genevois, Haute-Savoie), ont tous deux confirmé la
existence de la lettre de 1956 et condamnation de Plantards.

Octobre 1956
Le dernier numéro de Circuit est daté d’octobre 1956 et rien de plus
le Prieuré de Sion dans sa manifestation de défense du Low-Cost
On entend à nouveau parler de logement après cette date. L’édition d’octobre 1956
de Circuit était une « édition spéciale » donnant les détails du Prieuré
de Sion s’implique avec l’Église locale dans le transport
enfants locaux en bus vers les crèches et les écoles primaires
les adresses locales des enfants devaient être déposées à Pierre
Adresse des plantards à Annemasse.

Des sources non officielles témoignent que Pierre Plantard a été condamné à 12
mois d’emprisonnement entre décembre 1956 et décembre 1957 pour
infraction à la loi française sur le dtournement de mineurs (abus de mineur).

1972
Deux enquêteurs français sur Pierre Plantard Jean-Luc Chaumeil
et « Pierre Jarnac » (Michel Vallet) consultent le dossier KM 94550 au
Sous-préfecture de St Julien-en-Genevois contenant le prieuré 1956
des statuts et documents d’enregistrement de Sion et voir également le
lettre du 8 juin 1956 du maire d’Annemasse au sous-ministre
Préfet révélant la condamnation pénale de Plantards en 1953. Autre français
les chercheurs comprenaient Franck Marie et Grard de Sde.

milieu des années 1970
La BBC réalise trois documentaires sur Rennes-le-Chteau, avec Roy
Davies, le producteur, demandant à voir une copie du dossier relatif à
Plantards condamnations pénales (sa demande est contenue dans un
dossier de correspondance à la Sous Préfecture de St
Julien-en-Genevois).

6 décembre 1983
Lettre de Pierre Plantard du 6 décembre 1983 à Jean-Luc Chaumeil
allégué,

« Je n’ai jamais été reconnu coupable de fraude ou de chèque sans provision ou de corruption d’un mineur … Je n’ai pas de casier judiciaire
… et personne ne peut dire le contraire. « 

Évidemment, Plantard ignorait totalement Jean-Luc Chaumeils
visite de la sous-préfecture de St Julien-en-Genevois en 1972.

1996
BBC 2 Timewatch documentary The History of a Mystery mentionné
Condamnations pénales de Pierre Plantards et référence
être trouvé (visiter la sous-préfecture de St Julien et voir le
lettre du 8 juin 1956 faisant référence au criminel Plantards
conviction):

« Il n’y a aucune preuve d’un Prieuré de Sion avant les années 50; trouver
ça, vous allez dans la petite ville de St-Julien. En droit français tous les
le nouveau club ou l’association doit s’inscrire auprès des autorités,
et c’est pourquoi il y a ici un dossier montrant qu’un prieuré de Sion
déposé les formulaires appropriés en 1956. Selon un membre fondateur, cette
association excentrique tire son nom non pas de Jérusalem, mais d’un
montagne à proximité (Col du Mont Sion Alt. 786 m). Le dossier aussi
note que le grand maître autoproclamé du Prieuré, Pierre Plantard,
qui est au cœur de cette histoire, a passé du temps en prison. « 

2005

« De quel dlit sest donc rendu coupable Pierre Plantard, qui vient
dtre condamn, ce 17 décembre 1953, par le tribunal correctionel
de Saint-Julien-en-Genevois six mois de prison ferme, pour abus de
confiance? « 
(page 83)

« Les trois autres membres [Prieur de Sion] identifis
dmissionnrent lanne suivante (1957), et ce premier Prieur de
Sion car il y en aura dautres fut bien phmre. compter de
cette date nous perdons la trace de Pierre Plantard; de multiples
sources concordantes nous confirment quil purgea, entre octobre
1956 et 1957, une peine de prison dun an pour dtournement de
mineurs
. « (page 98)

Jean Jacques Bedu

Code des Sources Secrtes du Da Vinci

(ditions
du Rocher, mars 2005)


Retour au sommaire




Pierre Plantard le catholique romain traditionaliste

par Paul Smith
de

PrioryOfSion
Site Internet

Quand le Prieuré de Sion a été créé en 1956 dans le petit village français
ville d’Annemasse près de la ville suisse de Genève, elle portait la
CIRCUIT acronyme qui signifie «chevalerie des règles catholiques et
Institution de l’Union traditionaliste indépendante « les statuts de
le Prieuré de Sion ressemblait aux Statuts antérieurs de la
Alpha Galates: une association fantôme quasi-occulte pro-Vichy qui
Pierre Plantard s’est formé en temps de guerre en France à la fois anti-maçonnique
et antisémite.

La version 1956 du Prieuré de Sion a pris fin la même année
qu’il a été formé et n’a rien à voir avec les croisades, Godfrey
de Bouillon, les Mérovingiens, les Templiers ou au village
de Rennes-le-Chteau toutes ces choses ont été ajoutées lorsque Pierre
Plantard a formé un partenariat avec Grard de Sde au début
Les années 1960 et ces éléments représentaient un accord littéraire entre les deux
les gens dans le cadre d’un programme de vente de livres.

Vers 1967 et la création des Dossiers Secrets
d’Henri Lobineau ‘tel que compilé par Philippe Toscan du Plantier et
déposé à la Bibliothque Nationale en France ce
importance était là entre le pape Jean XXIII et Jean Cocteau, le
Grand Maître fictif du Prieuré fictif de Sion?

Pièce intéressante de fabrication de mythes ici par Pierre Plantard et
Philippe de Chrisey lors de la création des Dossiers Secrets d’Henri
Lobineau ‘et le pedigree mythologique du Prieuré de Sion en
1967. Entre 1918 et 1963, le grand maître fictif de la
Prieuré fictif de Sion était Jean Cocteau qui portait également le titre
de Jean XXIII. Le pape entre les années 1958 1963 était cardinal
Roncalli, qui a pris le nom de pape Jean XXIII.

Faits plus intéressants que la cinquième République française a commencé en 1958
et Plantard croyait que l’ère du Verseau a également commencé en
1958.

Le pape Jean XXIII a convoqué le Concile Vatican II en 1962
par lequel les Juifs ont été exonérés d’avoir tout blâme pour la mort
de Jésus-Christ et la cérémonie de la messe en latin a été abolie.

Y avait-il un lien entre Le pape Jean XXIII et le fictif
Prieuré de Sion?

Oui – un ressentiment et une amertume parce que Plantard et de Chrisey n’ont pas lié le nom du pape Jean XXIII
avec leur Prieuré de Sion, mais ceux de Monseigneur Marcel Lefebvre
et l’abbé Georges de Nantes qui étaient tous deux virulemment
opposé à Vatican Deux et les deux ont été excommuniés par
le
Vatican
Lefebvre aurait été un grand fictif
Maître du prieuré fictif de Sion dans le document du prieuré ‘Le Cercle d’Ulysse‘(1977) et un article dans’Les Dossiers Secrets d’Henri Lobineau‘a affirmé que
Serge Roux était en fait l’abbé
Georges de Nantes
le prêtre conservateur catholique romain extrême
appelé le chef du «Mouvement catholique de contre-réforme de la
Vingtième siècle ».

Abbé Georges de Nantes Monseigneur Marcel Lefebvre


Donc, cela ne fait que démontrer ce qu’est un ailier droit conservateur
Pierre Plantard était dans les années 1960 et 1970, longtemps après son
activités en temps de guerre Alpha Galates.

L’insertion du nom de
Jean Cocteau dans le Grand fictif
Liste des maîtres
du Prieuré fictif de Sion était La suggestion de Philippe de Chrisey, en raison de son intérêt pour le surréalisme et
rien d’autre.

Mais il n’y avait pas de «signification surréaliste»
Prieuré fictif de Sion de la position de Plantard la dernière fresque
à exécuter par Cocteau est resté inachevé, et il comportait
Godfrey de Bouillon le fondateur fictif du fictif
Prieuré de Sion
.

La plupart des noms trouvés dans le fictif
Liste du prieuré de Sion
Grands maîtres
(image ci-dessus) provenir d’un document compilé par
Raymond Bernard
l’ancien Grand Maître d’AMORC en France et Plantard prétendaient
ont communiqué avec l’esprit de Godfrey de Bouillon en séances.



note de bas de page


Piers Compton une fois fait le revendication hilarante cette Le pape Jean XXIII était
un « Rose-Croix
« (dans son livre de 1981
La croix brisée: la main cachée
Le Vatican
).

Il se trouve que Le pape Jean XXIII était
responsable du démarrage Concile Vatican II au début des années 1960
qui a introduit une version révisée du catholicisme que beaucoup
Les catholiques traditionalistes détestaient l’abandon du latin pendant la
cérémonie de la messe n’était qu’une des mesures qui sont devenues
introduit.

Appeler le pape Jean XXIII un « rosicrucien » n’était que la manière de Piers Compton
de mauvaise gueule du pape. Compton ne savait rien du Rosicrucianisme.
Compton était en fait un ancien prêtre catholique et le
Rédacteur littéraire du Catholic Weekly «The Universe» pendant 14 ans.

De même, la même chose peut être dite Malachi Martin quand il
a affirmé qu’il y avait du « satanisme » en cours Le Vatican (dans son 1991
livre Les clés de ce sang) c’était juste un cas d’un autre
Catholique n’aimant pas la papauté pour une autre raison: le politique
position certains papes prenaient trop pour les catholiques qui
déclarations en désaccord et rhétoriques comme « Conspiration luciférienne »
est vite devenu bandé.

le pape Jean XXIII n’était pas un « rosicrucien » et il n’y a pas de « satanisme »
passe au Vatican
. C’est juste beaucoup d’air chaud provenant de
les critiques catholiques romains de la papauté.


Retour au sommaire



Le mérovingien
Dynastie

de

LIGNE DE SANG SATANIQUE DE L’ANTICHRIST ET DU FAUX
PROPHÈTE

PIERRE PLANTARD DE SAINT-CLAIR

Il y a des raisons impérieuses à notre
  conviction que l’Antéchrist viendra de la Plantard et Saint-Clair
lignées.

Des preuves à l’appui de ce point de vue seront présentées tout au long
  cette série, ainsi que des informations conduisant à la découverte de l’identité de
  le Faux prophète, un mérovingien aussi.

L’héritage messianique par
Baigent, Lincoln et
Leigh, Pierre Plantard de Saint-Claire a rejoint le Prieur de Sion le 10 juillet,
  1943 et, de 1963 à 1981, partage le poste de Grand Maître avec Gaylord
  Homme libre
, également d’une lignée Illuminati. (232: 319; 235-6)
  Selon Saint Sang, Saint Graal, Plantard de Saint-Claire était grand
  Maître du Prieur de Sion de 1981 à 1984.

« Véritable société secrète de 121 dignitaires, la
    Le Prieur de Sion, fondé par Godfroi de Bouillon à Jérusalem en 1099, a
    parmi ses Grands Maîtres Léonard de Vinci, Victor Hugo et Jean
    Cocteau. Cet ordre convoqua son couvent à Blois le 17
    Janvier 1981 …

À la suite de ce récent couvent à Blois,
Pierre
    Plantard de Saint-Claire est élu grand maître de l’Ordre
… Cette
    le choix du grand maître marque une étape décisive dans l’évolution des Ordres
    conception et esprit par rapport au monde; pour les 121 dignitaires de
    le Prieur de Sion sont tous minences grises de la haute finance et de
    les sociétés politiques ou philosophiques internationales; et Pierre Plantard est
    le descendant direct, par Dagobert II, des rois mérovingiens.

Le sien
    la descendance a été prouvée légalement par les parchemins de la reine Blanche de
    Castille découverte par l’abbé Saunire dans l’église de Rennes-le-Chteau
    (Aude) en 1891. Ces documents ont été vendus par la nièce des prêtres en 1965 à
    Capitaine Roland Stanmore et Sir Thomas Frazer, et ont été déposés dans un
    coffre-fort de la Lloyds Bank Europe Limited de Londres. « (31: 214-15)

Il
  semble que, après la Seconde Guerre mondiale, le Prieur de Sion, et en particulier
Pierre Plantard, ont été intimement liés à la montée
Charles de Gaulle
accède à la présidence de la France (232: 318)
  Selon L’héritage messianique,

« Sous l’occupation allemande
  et le régime de Vichy, les sociétés secrètes, y compris la franc-maçonnerie, avaient été
  strictement interdite et l’appartenance à une telle organisation était soumise à de sévères
  sanctions.  »

Springmeier États:

« Il est difficile pour les gens de comprendre que les Illuminati
    contrôlé la Russie, la Grande-Bretagne, l’Allemagne et la France pendant la Seconde Guerre mondiale,
    mais ils l’ont fait. Churchill, Roosevelt et Staline étaient tous maçons. DeGaulle de
    La France était étroitement liée à plusieurs groupes ésotériques et le Prieur de
    Sion et Grand Orient Masons l’ont aidé au pouvoir dans les années 50 … les gens de
    le monde n’était pas prêt pour un gouvernement mondial, et même pas unifié
    L’Europe . W.W. II a été réalisé pour ajuster la pensée des gens à vouloir
    L’unité européenne. « (77: 168)

Des organisations du Front ont été formées pour inciter au changement,
  et le Prieur de Sion aidé dans le coup d’État militaire qui a renversé le Vichy
  gouvernement, ouvrant la voie à DeGaulle.


« Sur le modèle des Comités de Sécurité Publique pendant la
  Révolution … les Comités [of Public Safety] a commencé à s’agiter pour une forte
  guide en France qui serait favorable à leur cause. Seulement un
  personne a été jugée capable de fournir une telle main
– Charles de Gaulle. Donc
  les Comités d’Algérie ont commencé à insister pour que De Gaulle assume
  pouvoir en France, si nécessaire au moyen d’un coup d’État militaire.

Ils ont reçu
  le soutien de plusieurs militaires de haut rang, dont le maréchal Alphonse Juin, qui aurait été un membre important du Prieur de Sion. Ils ont également reçu
  le soutien d’un mouvement pro-gaulliste coalescent en France … dont les dirigeants
  Michel Debre – qui est devenu ministre de la Justice de Gaulles et, sous peu
  après, entre 1959 et 1962, premier ministre de la France. Un autre important
  la figure pro-gaulliste était Geoges Bidault … Entre 1945 et 1954, Bidault avait
  a travaillé en étroite collaboration avec Robert Schuman … à l’élaboration de plans pour la CEE … « (232: 330)

Après l’installation de De Gaulle à la présidence, il a cependant accordé à l’Algérie
  l’indépendance de la France, qui affaiblit la France en tant que puissance impériale.
  DeGaulle a donc nommé Pierre Plantard secrétaire d’un Mouvement national pour la défense de la liberté pour succéder aux Comités. En tant que « ministre
  de propagande « , Plantard procéda au démantèlement et désamorça ainsi le
  Comités de salut public qui pourraient se retourner contre DeGaulle.

le
  annonce a été publiée par Plantards première épouse, Anne Lea Hisler:


« Quand nous avons rencontré M. Plantard pour la première fois en 1979, il nous a dit que Charles de Gaulle avait
  lui a personnellement demandé de diriger les Comités français de sécurité publique et,
  lorsque leur tâche d’installer le général au pouvoir a été achevée, de
  présider leur dissolution. Dans une brochure polycopiée déposée auprès du
  Bibliothque Nationale en 1964, Anne Lea Hisler
– M. Plantards d’abord
  femme – déclare:


« Sous l’autorité du maréchal Alphonse Juin, le siège du
  Secrétariat Général des Comités de Sécurité Publique de France métropolitaine
  était à Aulnay-sous-Bois [Paris suburb]. Ce comité était dirigé par Michel
  Debr

, Pierre Plantard connu
  comme Way, et Andr Malraux …
une
  membre du Prieuré de Sion
.  »

(232: 333 256)

Anne Lea
Hisler
, Épouse des Plantards, a travaillé avec son mari sur le magazine du Prieur
de Sion, CIRCUIT, acronyme de «Chevalerie des règles et institutions catholiques de
l’Union indépendante et traditionaliste.  »

« …le
  Prieur de Sion utilisait son magazine pour autre chose que le sien
  affaires internes.

« La série de 1959
Circuit [contained] des articles d’Anne Lea Hisler et d’autres, y compris
  Pierre Plantard, écrivant tantôt sous son propre nom, tantôt sous la
  pseudonyme de Chyren.  »

(232: 339-40)

Le nom
« Hisler » se trouve être une adaptation de « Hitler ». Le Decatur Daily rapporte dans
2002,

« Cinquante-sept ans après sa mort, le nom d’Hitlers est toujours sous le choc
valeur, ce qui peut expliquer pourquoi tant de personnes nommées Hitler – à la fois aux États-Unis
États et à l’étranger – ont vu leur nom légalement changé pendant la Seconde Guerre mondiale. (Je sais
un homme nommé Hisler dont le nom de famille a été orthographié avec un t au lieu d’un s 60
il y a des années.)
(1055)

Les prophéties de Nostradamus inclus
« … un certain nombre de prophéties détaillées concernant Hitler (qu’il appelle Hisler),
le nommant comme deuxième antiChrist.  »

Était Anne Lea Hisler vraiment
Anne Lea Hitler? Est
il est possible que l’épouse de Pierre Plantard de Saint-Claire soit liée à la
le tristement célèbre Adolf Hitler?



Le templier
Révélation
confirme d’autres rapports de Pierre Plantard de Saint-Claire à
avaient le moins de sympathies nazies:

« Né en 1920, il
  a d’abord été rendu public dans la France occupée de 1942 en tant que rédacteur en chef d’un
  journal appelé Vaincre pour une Jeune cehvalerie (Conquête d’un
  Jeune chevalerie
)

– qui était nettement
  sans critique des oppresseurs nazis, et qui a été publié avec leur
  approbation.


C’était officiellement l’organe du Commander Alpha Galates, une
  société quasi-maçonnique et chevaleresque, basée à Paris, dont Plantard est devenu
  le Grand Maître à seulement vingt-deux ans …
Vaincre
est maintenant [1998] le titre des Prieurés
  bulletin interne, que Pierre de Saint-Clair édite avec son fils
  Thomas. « (242: 43)


Retour au sommaire


THOMAS PLANTARD DE SAINT-CLAIR

Le Grand Maître du Prieur de Sion depuis 1989 a
  été Thomas Plantard de Saint-Clair. Selon Saint Sang, Saint Graal,
Thomas est le fils de l’ancien Grand Maître, feu Pierre Plantard de
  Saint-Clair
.

L’annonce suivante de l’élection de Thomas comme Grand
  Master a été publié dans le bulletin interne du Prieur de Sion en 1989,
  et récemment publié sur Internet.


Vaincre N ° 3, septembre 1989, page
            1

Gérant
            Editeur: Thomas Plantard de Saint-Clair

110 Rue Henri
            Dunant, 92700 COLOMBES


THOMAS
            PLANTARD de Saint-Clair

devient
            Grand maître du PRIEURE DE SION

En vertu de l’article XIV DES CONSTITUTIONS
          DU PRIEURE DE SION: « leurs titres tombent de plein droit dans l’un des
          leurs enfants soient désignés par eux sans considération de sexe.  »

En vertu de l’article XVI « les divers devoirs
          et les titres de Grand Maître du Prieuré de Sion sont transmissibles
          à leur successeur selon les mêmes prérogatives. « 

Par acte du 6 juillet 1989, Pierre PLANTARD de
          SAINT-CLAIR, l’actuel Grand Maître, a informé les 121 Maîtres que,
          vu la réponse favorable de 107 voix pour, 5
          abstentions et 9 voix contre l’acceptation de la succession proposée de
          titre et prérogative, la ratification a été faite le 6 août 1989 à
          PARIS, à 10 heures solaires, et que THOMAS PLANTARD de
          Saint-Clair avait été proclamé grand maître. Des informations ont été envoyées
          à tous les membres de l’ORDRE. –

836: 1

Les sources mérovingiennes indiquent collectivement
  Plantards et Saint-Clairs comme les lignées qui produiront le Graal King,
  le souverain divin, à la fois dieu et roi, qui apportera
  l’humanité dans une ère utopique de paix et de prospérité.

Une preuve de ce choix se trouve dans un
  best-seller récent, Le « Da Vinci Code:

« Il ne reste que deux lignées directes de Mérovingiens. Leurs noms de famille sont Plantard et Saint-Clair. Les deux
  les familles vivent cachées, probablement protégées par le prieuré. « –

935: 260

Selon Marjorie Reeves Joachim de Fiore et l’avenir prophétique, une seconde
  Charlemagne se lèvera dont le nom de famille commence par P.

« C’est un empereur du monde bourguignon qui
[Johann] Lichtenberger s’attendait à devenir un second Charlemagne. Son indice
    savoir qui ce sera est tout à fait clair: et il est dit dans le livre du
    rois des Francs que du stock du roi Charles de France
[Charlemagne] surgira dans les derniers jours un empereur, nommé P., qui
    être le monarque de toute l’Europe et réformer l’Église et le clergé. Après lui là-bas
    ne sera pas un souverain. « –

823: 110-111

E. W. Bullinger écrit dans Le témoin du
  Étoiles,
après quoi les livres pseudo-chrétiens récents ont été modelés:

« Le
  jour est venu pour accomplir les prophéties concernant Celui qui est le
  Branche, la Branche de Jéhovah, l’homme dont le nom est le
  Branche
. « –
939

Le Prieur de Sion a été formé et a été
  dirigé par des individus liés à la lignée de Saint-Clair. En excellent
  La Grande-Bretagne, le nom de famille de ce soi-disant sacré la lignée est Sinclair.

Selon au moins deux sources maçonniques, les Saint-Clairs sont
Grands Maîtres de
  Franc-maçonnerie de droit de naissance
et ils
  ont historiquement contrôlé le Prieur de Sion.

« Par le mariage, la famille de Marie Levis
    St. Clair était reliée aux de Gisors, la famille dont le premier
    et les troisièmes grands maîtres du Prieur de Sion sont venus. Sans question,
    Le Prieur de Sion a été créé et dirigé par des personnes liées au Saint
    Clairs. Le troisième grand maître était en charge l’année où les Templiers
    ont été arrêtés et la flotte au trésor a mis le cap vers l’Écosse pour s’échapper
    les agents du roi de France. Un Saint-Clair (de France) a-t-il correspondu
    avec un autre Sinclair (d’Ecosse) dans ce but exprès? Plus
    la réponse est probablement oui. « (Trésor perdu des Templiers)

281: 178

« Leur domaine [the Sinclair
family – Scottish branch of the Norman Saint-Clair Gisors
family] à Rosslyn était à seulement quelques miles de l’ancien écossais
    siège des Templiers et la chapelle de Rosslyn – construit
    entre 1446 et 1486 – a longtemps été associée à
    la franc-maçonnerie et la Rose-Croix. Dans une charte qui daterait de
    1601, d’ailleurs, les Sinclairs sont reconnus comme grands maîtres héréditaires
    de maçonnerie écossaise. This is the earliest specifically Masonic document on
    record. According to Masonic sources, however, the hereditary grand
    mastership was conferred on the Sinclairs by James II, who ruled between
1437 and 1460 –
the age of Ren dAnjou. » (Holy
    Blood, Holy Grail)


31:183

Dans
  addition to conditioning the masses to believe their New Age
  propaganda, another objective of best-selling New Age books such as Holy
  Blood, Holy Grail
is to covertly communicate secret information from the Prieur de Sion to a specific audience
– the global network of secret societies
  and New Age cults, all of which eagerly await the end of the Age of Pisces and
  the beginning of the Age of Aquarius.

At that point in time, the much despised
  Church Age will come to a close and Lucifer, in the person of the Antichrist,
  will reign over a Golden Age, having destroyed the Harlot Church which no
  longer serves his purposes.

In Holy Blood, Holy Grail, there is a
  childhood photo of Thomas Plantard de Saint-Clair seated on the lap of
Pierre Plantard de Saint-Clair.


This peculiar photograph of
Thomas Plantard, seated on the lap of Pierre, is conveying an esoteric message to the
  occultist.

Please take note of the pose, Thomas sitting on the lap of
  Pierre.  Below are some photographs of famous Black Virgins, also
  appelé Black Madonnas.

Note the striking similarity of the poses of
  Pierre Plantard de Saint-Clair with Thomas and the Black Virgins with their
  sons who were child gods.

Notice also the masculine appearance of the Madonnas and the placement of their sons between their legs:


Notre-Dame de Marsat

Marsat Puy-de-Dme,
      France

« Our
ancient, battered, much-loved, little-understood Black Virgins are a
still-living archetypal image that lies at the heart of our civilization
and has a message for us…. The light of nature tells us that life is a
pilgrimage, a journey to the stars along the Milky Way, her hero-path, a
voyage across the great water in which she is the ship, rudder, and
guiding star.

« There is clearly no return to
        the twelfth century, the third century or the third millennium BC.
        Inanna, Sophia, the Holy Grail and the Church of Amor [Catharism]
are no longer available as living realities for us today. There are
        signs that the goddess now requires to be worshipped in spirit and in
        truth through the law written in our hearts, rather than in temples
        built with hands. One old truth is that man and woman, though different,
        are equal parts of a consciously androgynous whole that is each
        persons potential reality. Many people, shown photographs of the
        Black Virgin for the first time, comment on how
masculine some of them look.
 » (Ean Begg, The Cult of the
        Black Virgin
) –

272:13,134


Notre Dame de
      Clermont

Clermont-Ferrand,
      Puy-de-Dome, France



Notre Dame
      de Laval (Loire) France


Brought
      back from Crusades by St. Louis

Notre Dame de Meymac, also known as the Black
        Madonna of Meymac is believed to have been carved sometime during the
        11th century.

The Black Virgin has very large hands and a red cloak; et
        has been called one of the strangest and most interesting Black Madonnas
        to date.

The Child is dressed in red with bare feet, and sits between
        the Madonnas knees, holding a closed book in his left hand.

This Black Virgin was once part of the 11th
century treasure of Benedictine priory of Saint Andrew, originally a
        hermitage in and during the Merovingian Dynasty…

This is one of the Madonnas of the Fisher
        Kings, the Merovingian line of Mystic Kings, keepers of the Grail
        Bloodline.

Black Madonnas are believed to be pre-Christian
        archetypes whose child-nurturing focus is the embodiment of the
        pre-historic Great Mother.

A very powerful
        and important Madonna, She regally sits an impressive 8.5 inches tall.
        This gothic style icon is found in the French village of Correze.-

925


Notre Dame de Meymac

Meymac,
      Correze, France

« Whoever the enigmatic Black Virgin may be, she holds a powerful
attraction for her millions of devotees around the world. Her sacred sites stand on highly
      charged earth energy centers, enhanced by megalithic ley-lines and sacred
      architecture.

« From ancient
      times to present, people have undertaken pilgrimages to her shrines as a
      way to explore her mysteries and to enable her to do her miraculous work
      of healing, transformation and inspiration.  France has more than 300

Black Virgin sites
, with over 150 Black Virgins still in
      existence. »




click image to enlarge

Notre-Dame de Montserrat
La Moreneta * Montserrat
        Katalonien, Spain

« Beyond general style, the genre of the statue is
        certainly that of an enthroned virgin, typical of the earliest icons
        of Mary. On behalf of Madonna and Child representations, Stephen Benko
        notes: It is well known that the iconography of Isis and [her son] Horus
        was basically adopted by Christians when they started to portray Mary
        and Jesus as Mother and Child. Benko adds that Isis was sometimes pictured as black… the Montserrat figures [and] over 1,000 of the
        worlds better known Madonnas are black…

« …Montserrat is located in Spain, not in France
        where St.
        Bernard of Clairvaux (the nephew of one of the original nine Knight
        Templars) and others produced well-known commentaries on the Canticles.
        Perhaps the image was created black to represent some esoteric religious
        symbolism. Ean Begg notes that the Shrine of Montserrat is among the
        best candidates for former sanctuaries for the Holy Grail
. Further,
        in the twelfth and thirteenth centuries esoteric Christian sects
        proliferated, though not primarily in Spain. » –

925


Will Thomas Plantard de Saint-Clair être
  revealed as the reincarnation of Horus, i.e. Nimrod, who will at last unite
  the world under Lucifer?

Recall that the myth of Horus is a distortion
  of the Genesis account of Gods judgment on the Tower of Babel. (Gen. 10 and
  11)

Not happy with this arrangement, New Agers anticipate the return of Horus
  as the reincarnation of Nimrod who will finally unite mankind in a glorious
  revolution which dethrones God.

« Like the goddess Isis, who found and
    restored all of the lost pieces of her husband, Osiris, many are restoring
    the unity of all life, bringing together the separate parts of
    humanity – different races, religions and cultures. » –



42:62


Back to
Contenu



Source link